Enquête PPIC à l’échelle de l’État : les Californiens et leur gouvernement


Lors des prochaines élections du 8 novembre, il y aura sept propositions d’État pour les électeurs. En raison de contraintes de temps, notre enquête n’a posé que des questions sur trois mesures de vote : les propositions 26, 27 et 30. Pour chacune, nous lisons le numéro de proposition, le bulletin de vote et l’étiquette du bulletin de vote. Deux des mesures de vote des États ont également été incluses dans l’enquête de septembre (propositions 27 et 30), tandis que la proposition 26 ne l’était pas.

Si l’élection avait lieu aujourd’hui, 34 % des électeurs probables voteraient « oui », 57 % voteraient « non » et 9 % ne savent pas comment ils voteraient sur la proposition 26 : Autoriser la roulette en personne, les dés, le jeu, Paris sportifs sur les terres tribales. Cette mesure autoriserait les paris sportifs en personne dans les hippodromes et les casinos tribaux, exigeant que les hippodromes et les casinos proposant des paris sportifs effectuent certains paiements à l’État pour soutenir les coûts réglementaires de l’État. Il autorise également les jeux de roulette et de dés dans les casinos tribaux et ajoute une nouvelle façon d’appliquer certaines lois sur les jeux d’État. Il y a un accord partisan sur la proposition 26 : moins de quatre démocrates, républicains et indépendants sur dix voteraient « oui ». De plus, moins d’une majorité dans toutes les régions et tous les groupes démographiques – à l’exception des électeurs probables âgés de 18 à 44 ans (51 % oui, 44 % non) – voterait « oui ».

Si l’élection avait lieu aujourd’hui, 26 % des électeurs probables voteraient « oui », 67 % voteraient « non » et 8 % ne savent pas comment ils voteraient sur la Proposition 27 – Autoriser les paris sportifs en ligne et mobiles en dehors des terres tribales. Cette initiative citoyenne permettrait aux tribus indiennes et aux entreprises affiliées d’exploiter des paris sportifs en ligne et mobiles en dehors des terres tribales. De fortes majorités parmi les groupes partisans voteraient « non » sur la proposition 27. La proportion de votes « oui » a diminué depuis un mois (34 % en septembre). Aujourd’hui, moins de trois sur dix parmi les groupes partisans voteraient « oui » sur la proposition 27. De plus, moins de quatre sur dix parmi les régions, les sexes, les groupes raciaux/ethniques, l’éducation et les revenus voteraient « oui ». Les électeurs probables âgés de 18 à 44 ans (41 %) sont beaucoup plus susceptibles que les électeurs probables âgés de 45 ans et plus (19 %) de dire qu’ils voteraient « oui ».

Voir aussi :  Caterpillar ice-cream in Cape Town: the cafe showcasing African flavours | Global development

Si l’élection avait lieu aujourd’hui, 41 % des électeurs probables voteraient « oui », 52 % voteraient « non » et 7 % ne savent pas comment ils voteraient sur la Proposition 30 – Fournit un financement pour les programmes visant à réduire la pollution de l’air et à prévenir Incendies de forêt en augmentant l’impôt sur le revenu des particuliers de plus de 2 millions de dollars. Cette initiative citoyenne augmenterait les impôts des Californiens gagnant plus de 2 millions de dollars par an et affecterait ces recettes fiscales à des incitations à l’achat de véhicules zéro émission, à des bornes de recharge pour véhicules et à la prévention des incendies de forêt. La proportion de répondants « oui » sur la Prop 30 a diminué de 55% dans notre enquête de septembre (remarque : depuis septembre, le gouverneur Newsom a été présenté dans des publicités « non sur la Prop 30 »). Aujourd’hui, contrairement aux propositions 26 et 27, les opinions partisanes sont divisées sur la proposition 30 : 61 % des démocrates voteraient « oui », contre beaucoup moins de républicains (15 %) et d’indépendants (38 %). Dans toutes les régions, et parmi les hommes et les femmes, le soutien est loin d’être majoritaire (36 % d’hommes, 45 % de femmes). Moins de la moitié des groupes raciaux/ethniques déclarent qu’ils voteraient « oui » (39 % de Blancs, 42 % de Latinos, 46 % d’autres groupes raciaux/ethniques). Un peu plus de la moitié des électeurs probables ayant un revenu inférieur à 40 000 $ (52 %) voteraient « oui », comparativement à moins dans les groupes à revenu plus élevé (42 % de 40 000 $ à 79 999 $, 36 % de 80 000 $ ou plus). Près de la moitié des électeurs probables âgés de 18 à 44 ans (49 %) voteraient « oui », contre 37 % des électeurs probables plus âgés.

Voir aussi :  Chicken Nachos - Immaculate Bites



Source link